Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2001 6 19 /05 /mai /2001 06:25

4 juillet 2014

Industries extractives: Kinshasa réintègre le processus de l'ITIE

Une mine de cuivre à Kolwezi, dans le sud-est de la RDC.

Une mine de cuivre à Kolwezi, dans le sud-est de la RDC.

Suspendue depuis un an de l'Initiative pour la transparence des industries extractives, la République démocratique du Congo a été réintégrée dans le processus mercredi 2 juillet au soir. Mais la RDC sera soumise à des exigences encore plus grandes pour la rédaction de son prochain rapport.

 

La République démocratique du Congo fait son retour dans l'ITIE, après un an d'absence. La RDC avait été suspendue du processus après avoir remis un rapport jugé très incomplet sur ses activités extractives pour l'année 2011. 128 entreprises minières et pétrolières avaient soumis leurs chiffres, de leur côté les autorités locales et nationales avaient déclaré leurs revenus, à l'arrivée il manquait officiellement 175 millions de dollars dans les caisses ! La RDC a dû revoir sa copie, c'est chose faite.

 

L'immense pays producteur de cuivre, de cobalt, d'étain, d'or et de diamants réintègre l'Initiative pour la transparence des industries extractives. L'ITIE s'en réjouit, les autorités de Kinshasa évidemment, mais aussi la société civile. Non pas que la transparence des industries extractives soit parfaite en RDC, loin de là, mais pour l'avocat Jean-Claude Katende, coordonnateur de Publiez ce que vous payez, et membre de l'ITIE, c'est la meilleure façon d'exiger des progrès supplémentaires. D'autant que les règles de l'ITIE se sont durcies l'an dernier. Dans son prochain rapport, la RDC devra rendre publics non seulement les montants perçus par les autorités locales et nationales mais révéler à quoi ces revenus ont été affectés pour le développement du pays ; alors que les fonds sociaux versés par les entreprises sont souvent détournés au niveau local. La publication des paiements inclura désormais les mines artisanales.

Enfin, la RDC devra faire connaître l'identité des propriétaires de tous les gisements et rendre des comptes sur la vente des actifs, notamment de la société nationale Gécamines. Un rapport sur les activités 2012 que les autorités de Kinshasa devront soumettre à l'ITIE avant la fin de cette année.

 

Repost 0
Published by Gérardw
commenter cet article

Présentation

  • : PCQVP
  • PCQVP
  • : Publiez Ce Que Vous Payez (PWYP) est une coalition de plus de 300 organisations de la société civile, implantée dans plus de 50 pays. Ces organisations militent pour la transparence des paiements, de la comptabilité et de la gestion des revenus issus des industries pétrolières, gazières et minières. Gérard Warenghem
  • Contact

Recherche